Compte Rendu Jeanne d’Arc 2012

Nous voici rendus en Normandie pour le Jeanne d’Arc (7ème et dernière
épreuve du Trophée Historique des Régions de France). Nous n’avions
fait que le Brittany Trophy en 2012 en Bretagne (1ère épreuve du
THRF) nous ayant valu une couverture dans LVA malgré une piètre
place. Merci la TR4.

Bien décidés à en découdre pour le classement général… 49ème/76…
(chacun son challenge), nous voilà sur la route pour Dieppe et les
vérif administratives et techniques de nuit (une première).

Arriver le vendredi soir pour éviter de se lever trop tôt le samedi
matin, ça paraît être une bonne idée mais finalement : arrivée très
tard ou se lever très tôt, ça revient quand même au même question
sommeil…

Bref, samedi matin : derniers préparatifs et briefing. Comme
d’habitude, on nous annonce qu’il y aura de nouveaux pièges dans la
navigation (ce qui est le but du rallye) et qu’il ne faudra pas
rouler trop vite pour rattraper…. :-ooooooooooooo


De belles autos engagées (une 50aine) : Type E, 914, Fulvia Zagato,
A110, AC Cobra, Austin Healey, GT6 et une Baghera.

 

  
Des têtes connues du Team ou du Brittany Trophy :


Voitures amphibies & partiels annulés : l’état des voitures en dit
long sur les paquets de flotte rencontrés. Humidité, buée permanente,
essuie-glaces à l’ancienne, traversée de gué compliquée, annulation
de secteur, casse moteur, etc etc. Les conditions étaient
particulièrement dures pour des anciennes.

Pilote & Copilote : avec les conditions climatiques et les finitions
de nuit, j’ai plutôt tout le temps conduit. Jo a préféré s’amuser
avec le road book aux multiples entourloupes. Y a encore du boulot !
Les rôles de chacun étant clairement définis, pour l’instant c’est la
faute du copi au regard de notre brillante 19ème place sur 28 (dont 6
abandons)… :-))))))))))))))))))))))

Classement & Cucaracha : bon ! la navigation de ce genre-là n’est pas
franchement notre truc… on se prend des valises de pénalité et nous
ne finissons pas très biens. Dire qu’il y en a de plus mauvais
encore… et encore nous le faisons en GT et pas en expert pour
lesquelles les moyennes comptent ! En revanche, nous sommes premiers
au classement du klaxon : viva la Cucaracha !!!!!!

Bon voilà un petit we qui se termine pas super bien pour la TR4 (une
petite révision s’impose) mais qui nous a permis de passer de bons
moments entre père et fils !

Biz
Hugo

Jeanne d’arc

 

Hello les amis,

Ce week-end, le team sera représenté sur les routes normandes au Rallye Jeanne d’Arc grâce à l’équipage des Renou sur la TR4.

Bonne chance à eux.

 

C’est le N°29 qu’il faudra suivre.

 

Ce rallye Jeanne d’arc aura été le premier rallye de la MGB, avec Alain & Nico en 2007!

 

 


Rallye du Portugal Historique: C’est terminé

Alors tout d’abord, désolé de ne pas avoir été plus présents ici, mais les évènements se sont pas mal enchainés,
suite à l’abandon très tôt de la Lancia grise, la blanche a connu des soucis également, en gros elle ne marche plus sous 4.000t/mn, contraignant Christophe & Patrick a abandonner, et le même jour la BMW a connu des soucis d’injection puis unproblème de train avant, bref abandon.

Et enfin, la MGB qui a connu une petite sortie de route, ruinant par là les espoirs de classement de Nico & Manu.

Reste tout de même une bonne nouvelle, la 914 est restée en course, très régulière, se jouant des longues journées, du rythme effréné, des spéciales très cassantes pour finalement pointer à la 30ème place finale. ET vu la difficulté de ce rallye, c’est une très très belle place pour la dernière voiture du team en course.

Bravo messieurs, et merci pour avoir emmené le ART au bout de ce rallye !

Un rallye très très dur pour les autos, l’équipe, mais au bout du compte, nous sommes tous là avec une vraie envie de revenir !

 

 

 

Rallye Portugal Historique: Résumé des jours 1 & 2

Hier, 1ère journée complète de course,

9h-19h, une journée courte pour se mettre en jambe,

les deux jours à venir vont être plus sports.

 

Avec Manu, les petits réglages du 1er jour sont passés, fini les

 

– 200m à droite, 100m à droite, MAIS DROITE !

– Ben euh c’est là, droite

– Ah ouais mais nan, l’autre droite…

– Ah ok alors…

 

Ou alors

 

– 200m à gauche avant le cimetière, 100m, GAUCHE !

(je vais tout droit)

– Euh tu fous quoi là?

– Hein?

 

Bref, la com passe bien, les appareils sont à peu près maitrisés,

donc on s’en sort convenablement.

 

Le 1er jour, il flottait, les routes étaient grasses, ça nous rappelait le Monte-Carl’,

de belles glissades, mais pas de frayeur, en revanche hier, il aurait fallu 50cv de plus pour espérer tenir le rythme,

parfois ça monte si fort que je dois monter en 1e, là où on est supposés être à 60km/h…

 

Et du coup on prend du retard, et du coup on roule fort, et du coup les freins crament, et du coup je tire tout droit dans les cailloux,

mais pas de bobos, c’était le bon endroit pour élargir…

 

Sinon, le hasard du classement a fait que nous étions juste devant l’autre MG du rallye, une C, sympa, et derrière eux la 300SL que nous avons donc eu le bonheur de voir rouler devant et derrière nous, extraordinaire bagnole.

IMG_5095.JPG

Bref une belle journée, la 2e spéciale de la journée, nous avons fait une erreur qui nous coute pas mal de pénalités, sinon el reste s’est bien passé sauf quand le coffre s’est ouvert en spéciale sur un choc et qu’un truc est tombé de la bagnole, et on n’a pas encore trouvé quoi !

 

Les timing de la journée sont très serrés, quand nous sortons d’une spéciale, nous entrons dans la suivante à la minute près,  nous n’avons quasi pas le temps de descendre de voiture, nous avons pu croiser 2 fois l’assistance pour que Thom nous jette 20l d’essence dans la voiture, au rythme auquel nous roulons, la MG crame 18l/100… du jamais vu.

 

Aujourd’hui, 8h-22h, ça va moins rigoler, les classements vont donc s’étirer, nous repartons à peu près à la même place qu’hier,

à ce soir pour plus de news.

 

 

mercredi

enfin, j’ai une connexion.

Aujourd’hui, soleil. Une matinée splendide dans les montagnes, ça tourne,ça tourne la megane break atteint vite ses limites… je dois laisser passer les anciennes, trop rapides.

2 assistances rapides en essence, super bien calées et efficaces, bref, le top. Cet aprèm, la mégane a été trop vite, on est arrivées à l’hôtel 2 heures avant les concurrents. Du coup pour nous, piscine, jacuzzi et maintenant internet avant l’arrivée des voitures dans une petite heure.

Et now les photos (enfin si ça veut bien car apparemment hier elles ne sont pas passées…

Lundi:

 

La MG a le collecteur écrasé, la Lancia est fermée et on a pas les clés et il n’y a personne sur le circuit et la BM ne démarre pas, la mégane la tire… comme d’hab quoi

 

 

 

 

 

 

 

Mardi

 

 

Une journée brumeuse et humide. 4 spéciales au programme plus un parcours sur le circuit de kart de bombarral. Les 4 voitures encore en course ‘après l’abandon de la beta grise hier ont terminé la journée.

Tout le monde s’est bien amusé. Nous avons rejoint le team sur le circuit pour une séance photo.

Pour l’assistance, si le road book est top, il fait prendre les autoroutes donc demain on va sortir du book pour voir de plus jolies routes.

Je n’ai plus les classements en tête mais tout le monde est satisfait.

 

 

 

 

Rallye Portugal Historique: Veille de rallye, 1ères péripéties

C’est compliqué le rallye, certains viennent de Montpellier, donc ils sont plus près de Lisbonne, mais ils passent par Paris parce qu’ils ne trouvent pas de vol. D’autres viennent de Bretagne, ont de vols directs, mais préfèrent les rater pour passer par Paris puis venir à Lisbonne. Enfin, certains sont venus avec trois jours d’avances, mais d’autres arrivent alors que tout a fermé, notamment le circuit où l’on devait récupérer les autos. Et il y a ceux qui ne font pas confiance aux avions et qui préfèrent venir par la route.

Bref c’est compliqué, mais tout le monde est là.

On se retrouve à l’aéroport et on peut enfin tester notre look de groupe. C’est ennuyeux cette moustache parce que dès qu’on croise un moustachu, on se demande si il n’est pas dans l’équipe. C’est à dire qu’ici la moitié du pays fait partie du team en fait…

Bref on se retrouve, et on lave les autos.

Un Portugais c’est soigneux.

IMG_5019.JPG

 

Puis on va étalonner les tripmaster, en bord de mer.

Un Portugais c’est poête.

IMG_5020.JPG

IMG_5021.JPG

 

Et malheureusement, premier ennui de rallye, la Beta Monte Carlo rouge mais grise a de graves ennuis, et même si les mécaniciens de l’organisation ne se laissent pas décourager avant d’y avoir passé une partie de la nuit, elle ne repartira hélas pas.

Un Portugais, c’est fier (et bricoleur).

IMG_5025.JPG

IMG_5026.JPG

IMG_5027.JPG

 

Et pour clore cette première journée, nous avons dignement fait nos adieux à la Lancia, enfin dignement, pas tous.

Un Portugais, ça aime bien boire un coup.

IMG_5034.JPG

Info 914

Et l’histoire se répète. La 914 pourtant entièrement révisée et avec laquelle à certaines périodes je roule tous les jours ne démarre plus sur le parking de TEA, le transporteur des autos pour le Portugal.

Je suspecte une batterie HS, car il pleuvait à torrents ce week end. Résultat, après plusieurs coup de fils avec le transporteur et des paroles gentilles, il chargent quand même la bête sur le camion.

Mon sac vient de prendre quelques kilos : chargeur + pinces pour démarrer l’auto à Estoril. A suivre

Antoine